Déroulement d’une séance

Lieu : Je vous reçois à mon cabinet de Laxou (ambiance Zen) ou chez vous sur rendez-vous.

Contact : Mise en confiance, après avoir fait connaissance, je m’informe sur le patient, sur le motif de la consultation, la présence ou non de zones douloureuses.

Installation : Vous serez installé confortablement sur une table de massage, un coussin sous la nuque et sous les genoux si besoin (pour éviter de creuser les lombaires).Vous serez recouvert d’une couverture polaire. La réflexologie plantaire provoque une détente rapide et fait chuter légèrement la température de votre corps. Il est recommandé de porter des vêtements amples et de laisser libre les articulations, de rendre accessible les zones des pieds jusqu’aux genoux.

La séance : Le cœur du massage. Elle commence par une prise de contact des deux pieds en même temps, sous forme de déverrouillage et de manipulation de zones réflexes qui vise à la détente. Quel que soit le motif de la venue du patient toutes les zones perturbées sont travaillées si possible en visant une amélioration de la zone stimulée (les tissus qui changent de consistance).
Puis alternativement, je m’occuperai d’un pied après l’autre en veillant à toujours couvrir le pied au repos.
La séance dure environ 1h, pendant laquelle je travaillerai toute les zones de vos pieds et accentuerai les stimulations si des zones se révèlent être plus sensibles.

Après la séance : Echanges et ressentis. Il faut prévoir 10 min afin de vous reposer et de prendre le temps de vous relever et si vous le souhaitez faire un point sur le déroulement de la séance.

Nombre de séances : En règle générale, les troubles anciens et chroniques requièrent un nombre de séances plus important. Un trouble récent et aigu peut être soulagé en une séance.

Une séance de réflexologie mobilise les processus d’autorégulation de l’organisme. Après une séance il est possible que la personne se sente fatiguée, ressente des courbatures, parfois des maux de tête ou des nausées etc… Il est conseillé de boire plus d’eau que d’habitude afin d’aider le processus d’élimination des déchets. Après quelques jours, l’état du patient s’améliore. Les douleurs s’atténuent, le sommeil est plus réparateur et la personne récupère son énergie. Ce « mal être » fait partie du processus de réparation. Notre organisme est en vie!!!

Publicités